suivez nous
La Préfecture de Mohammedia dispose d’infrastructure de production d’énergie électrique qui lui permet d’être alimentée de manière régulière et optimale en électricité.


Cette alimentation se fait par les postes sources ONE 60/22 KV Chaouta et LYDEC 225/20 KV Laâyoune, issus de la centrale thermique de Mohammedia.

La distribution d’énergie électrique est assurée par 14 départs :
- 9 départs de 22 KV issus du poste ONE Mohammedia
- 4 départs de 20 KV pour l’alimentation des postes de la SAMIR, et à la zone industrielle Sud-Ouest de Mohammedia.
- 1 départ de 22 KV issu du poste Tit Mllil.

Le nouveau poste source d’énergie de 225/20KV est également équipé de 20 départs permettront l’alimentation en électricité de la ville nouvelle de Zenata et accompagner le développement urbain et économique du territoire de la Préfecture, notamment Mohammedia, Ain Harrouda et Ben Yakhlef.
L’approvisionnement en eau de Mohammedia, est assuré par l’Office National de l’Eau Potable (ONEP) à partir du barrage Sidi Mohamed Ben Abdellah sur l’Oued Bouregreg et de la conduite Fouarate.

Une convention cadre relative à la généralisation de l’accès à l’eau potable et l’électricité dans les zones rurales et péri urbaines a été signée lors de la visite royale du 13/09/2005 dont les intervenants sont l’ONE, l’ONEP et la Lydec.

La Lydec assure la distribution par l’intermédiaire de réservoirs, de piquage direct sur la conduite Bouregreg (ONEP), et sur la conduite Fouarate.
La Préfecture de Mohammedia dispose d’une infrastructure de télécommunications des plus modernes, offrant des facilités et des services répondant aux standards internationaux. Cette infrastructure s’articule autour de deux centres de commutation numérique, d’un centre de transmission reliant Mohammedia à Casablanca et Rabat par des câbles à fibre optique utilisant la technologie SDH et d’un réseau local fiable et dimensionné de telle façon à pouvoir satisfaire toutes les demandes potentielles.

Cette infrastructure de base est complétée par d’autres centres et réseaux techniques évolués (réseau Maghripac, GSM, Internet …), permettant de mettre à la disposition des usagers en général et entreprises en particulier, un nombre important de services et moyens de communications.

Afin d’assurer une qualité de service optimale, Maroc Télécom a mis sur place à Mohammedia un centre Internet pour le réseau fixe et un centre MSC pour le réseau mobile.

Mohammedia est également connectée au réseau Marwan, qui relie les différents établissements de l’Education nationale aux facultés et autres établissements d’enseignement supérieur, dans le but de développer la recherche scientifique et technique.
Longueur voie principale 16.6 km 16.6 km en double voie: du km 12+800 au km
29+400.
Gares et haltes 2 Zenata - Mohammedia
Viaducs 2  
Ponts route 3 Au total 13 ouvrages d’art, soit en moyenne 1
ouvrage tous les 1.3 km environ.
Ponts rail 6
Passerelles +passages
pour piétons
3  
Compte tenu de sa position centrale entre les villes de Rabat et Casablanca, Mohammedia dispose d’une gare et d’un réseau ferroviaire par lesquels transite un important trafic de trains. La Préfecture est quotidiennement desservie par une vingtaine de trains navettes rapides (TNR) reliant Casablanca Rabat et Kenitra, en plus des trains de ligne. La consistance du réseau à la préfecture Mohammedia est la suivante :


  Nombre de train
Trains de voyageurs 120
Train de fret 18
Total 138

TRAFIC VOYAGEURS (ARRIVEE & DEPART)
TRAFIC VOYAGEURS (ARRIVEE & DEPART) - Nombre moyen / jour -
5000

TRAFIC FRET (TONNAGE ANNUEL)
PRODUITS PETROLIERS (Fuel) PRODUITSMINIERS(Charbon)
352 267 546 986
La Préfecture de Mohammedia est reliée aux Préfectures et villes limitrophes par un réseau routier et autoroutier dense et qui se compose de l’autoroute Casablanca – Rabat, de l’autoroute de contournement de Casablanca, de l’autoroute Casa-Marrakech, de la route principale 36 B et nationales 1 et 9 et régionales 322 et 323.
Transport par Auto-cars

• 11 Départs (basés),


- De Mohammedia vers Casablanca (deux départs)
- De Mohammedia vers Rabat via Bouznika
- De Mohammedia vers El Jadida
- De Mohammedia vers Beni Mellal (deux départs)
- De Mohammedia vers Benslimane
- De Mohammedia vers Kenitra via Casablanca
- De Mohammedia vers Settat
- De Mohammedia vers Chemaiya
- De Mohammedia vers Tétouan


• 25 Terminus (Arrivés à destination des autres villes du Royaume).

Transport mixte :
• Deux agréments de transport reliant la ville de Mohammedia aux différents Souks implantés dans les communes rurales limitrophes.

Transport (privé)
• 140 véhicules inscrits pour 50 établissements scolaires privés dont la majorité est en activité à la commune de Mohammedia.
• En plus de 20 transports du personnel des sociétés privés installés à Mohammedia.

Transport ferroviaire
• Le nombre de trains, par jour, qui transitent par Mohammedia est de 120.
Le premier poste, est conçu pour la réception des tankers de pétrole brut et des gaziers. Le second poste, est conçu pour la réception des tankers de pétrole brut, des pétroliers de produits raffinés et des gaziers.

Avec un trafic annuel d’hydrocarbures dépassant les 10 millions de tonnes, soit plus de 95% des besoins du pays en produits pétroliers, le port de Mohammedia est le premier port pétrolier du Royaume.

Le trafic maritime est destiné exclusivement au transport de marchandises.

Construit en 1913, essentiellement pour la pêche, le port de Mohammedia n’a connu son véritable essor et sa vocation de port pétrolier qu’à la construction, au début des années soixante, de la raffinerie de la SAMIR.

Conçu pour répondre aux exigences du présent et de l’avenir, le port de Mohammedia est constitué d’un ensemble d’infrastructures de très grande envergure, permettant d’assurer dans de bonnes conditions, la réception des grands pétroliers (Bateaux de 150 000 à 300 000 tonnes). Son nouveau terminal pétrolier est composé d’un appontement sur pieux de 274 m et d’une plate-forme qui sépare deux postes pétroliers, d’une profondeur de 18,5 m chacun.
Principales caractéristiques techniques du port :

Ouvrages de protection


- Digue principale de 2.800 ml
- Digue secondaire de 464 ml
- Jetée transversale Nord – Est de 168 ml
- Jetée transversale Sud-Est de 396 ml


Port Intérieur

Trois quais destinés au commerce et au cabotage à destination principalement de Laâyoune, Agadir, Nador.


• Quai N° 1 à –6.7 hydro longueur 70 ml pour les produits pétroliers ;
• Quai N° 2 à –6,10 hydro longueur 180 ml pour le sel et les produits pétroliers ;
• Quai N° 6 à –5.80 hydro longueur 160 ml pour les produits chimiques.
Ouvrages d’accostage réservés à la pêche et à la plaisance :
• Quai N°4 longueur 180 ml à -3.00 hydro ;
• Quai N°5 longueur 250 ml à -1.50 hydro ;
• Des appontements flottants réservés aux unités de plaisance ;
• Quai Gis 40 ml à –5.00 m.


Un réseau de pipe-lines de 80 km assure la liaison entre le port, la Samir et les dépôts de Oued-Mellah.

Terminal pétrolier

Le terminal pétrolier est constitué d’une passerelle d’accès fondée sur des pieux qui prend naissance à l’enracinement d’une digue d’accès à l’intérieur du plan d’eau (sur 260 m direction 60° et 240 m direction 83°).
Le poste A peut recevoir les navires de 180 à 260 m de long, avec un tirant d’eau de –17 hydro.
Le poste B peut recevoir des navires de 190 m à 290 m avec un tirant d’eau de –18 hydro.
10 points d’amarrage par poste dont 6 sur ducs d’Albe d’amarrage et 4 sur ducs d’Albe d’accostage. Actuellement un duc d’Albe d’accostage et d'amarrage a été remplacé par un caisson au poste B.

Haut de page